Situé entre la République dominicaine et les îles Vierges dans le cœur des Caraïbes, Porto Rico est une destination de plongée avec une différence. Il y a de l’agitation de San Juan, une ville vibrante et à la moitié de la maison de quatre millions d’habitants de l’île. Puis, il y a les plages de renommée mondiale. Luquillo, par exemple, est l’endroit où abritent les récifs coralliens, garde les eaux de la baie bordée de palmiers cocos claire et calme. Dans le sud-ouest à Belle Boqueron, vous y trouverez des restaurants en plein air qui vendent des huîtres fraîches et des beignets de poisson frit. En plus de cela, il y a aussi El Yunque, une forêt subtropicale, où certaines des plus longues Tyroliennes dans le monde envoient les explorateurs dévaler à travers les arbres.

La plongée sous-marine est assez spectaculaire aussi. Il existe des sites de plongée à quelques minutes des principaux centres de population, avec des récifs coralliens à portée de mains, et ce avec un effort minimal. Puerto Rico a sûrement quelque chose pour tout le monde

Un peu d’histoire

Une chose est sûre : la culture portoricaine est unique, intéressante et colorée. De toutes les îles des Caraïbes, Porto Rico a probablement eu le plus grand brassage racial au niveau de la culture — Espagnol, Chinois, Africain, Indien Taïno, Européen, Cubain, Dominicain en plus des expatriés américains. Tout d’abord, les Portoricains ont apparemment tous les festivals, jours fériés, célébrations ou toute autre raison de faire la fête. Il y a Santos, ou Saints pour à peu près tout dans la vie, et chaque ville célèbre son saint patron. L’île se délecte aussi dans les contes de fantômes et de démons issus d’Afrique, Taïno et Santeria de croyances et de mythes. La culture portoricaine est remarquable dans sa musique et la danse. Vous découvrirez dans la musique la Bomba y Plena, une combinaison de rythmes de tambour africain et duel, Bomba, et Plena,veux dire un mélange de tout, de la musique de cérémonie Taïno à la guitare espagnole. La Salsa est aussi extrêmement populaire dans toute l’île et ce pour tous les âges ou groupe social. Les indiens Taïno, qui sont originaires d’Amérique du Sud, ont vécu dans toute l’île et ont même des sites cérémonies sur les îles extérieures, y compris Mona. Christophe Colomb fut le premier Européen qui a aperçu l’île en 1493 et les Indiens Taïno ont fait la grave erreur de lui montrer l’or. Ponce de Leon est devenu le premier gouverneur de Porto Rico, qui a finalement tué plus de 6.000 Taïnos, le reste ont fuis l’île ou se sont cachés dans les montagnes. Chercheurs d’or espagnol, indien Taïno et esclaves africains ultérieurs ont commencé à se mélanger. Les Européens de la Hollande et la Grande-Bretagne ont tenté de prendre l’île par la force et ont été repoussés. En 1900, l’île a été donnée à l’autorité militaire des États-Unis, alors donné la liberté de la république en 1950.
Farouchement indépendante d’esprit, mais officiellement rattachée au territoire américain, Porto Rico est une île où se côtoient un mode de vie à l’américaine et une culture hispano-caribéenne vieille de quatre siècles. D’où d’étonnantes juxtapositions de parkings et de plazas, d’autoroutes et de fontaines, de gratte-ciel et de cabanes qui en font une mosaïque culturelle qui reflète bien l’histoire hybride des Caraïbes.
Si les touristes fréquentent San Juan depuis des décennies, la plupart se contentent de hanter les casinos ou, du moins, de rester en ville. Cependant, les voyageurs qui s’aventurent dans l’intérieur montagneux de l’île où sur ses côtes méridionales et occidentales pourront découvrir des régions encore très préservées : d’imposantes bourgades escarpées où, sur la place centrale, les habitants semblent nourrir depuis toujours les mêmes pigeons; des récifs autour desquels il suffit de plonger pour voir défiler trente espèces de poissons différentes; et surtout une culture étonnante, fière de son passé, mais incapable d’acquérir son indépendance. Tout est réuni pour rendre votre voyage passionnant.
L’art de Puerto Rico reflète son histoire variée. Masques de carnaval en papier mâché représentant vejigantes, étaient destinées à effrayer pécheur à l’église. Sculpté, moulé, ou Santos tirée sont très populaires avec les saints représentants vierges les plus populaires

 

En savoir plus

 

Faunes marines et autre

À 30 minutes au large de la côte ouest de Rincon vous trouverez l’île de Desecheo. Entourée de sites de plongée, cette île inhabitée, qui était autrefois un champ de tir de la Marine, attire toute sorte de vie marine y compris des raies aigles tachetés et des tortues vertes. Gorgones, éponges et coraux encroûtant ont transformé la chute de pierres de ces rochers sous-marins dans un vista de mer animée.
L’île Mona Island surnommée « le Galapagos de la Caraïbe » est une véritable aventure sous-marine, les murs et les cavernes massives sont inoubliables, avec sa pélagique de vie marine et ses résidents permanents surdimensionnés, comme la murène géante verte, le homard de taille familiale. Mais pour visiter cette île, il vous faudra une promenade de 2-5 heures, car elle est située à 45miles au large de la côte ouest de Mayagüez. Vous pouvez même faire du camping si vous désirez rester pour la nuit.
Sur la côte sud-ouest se trouve l’un des meilleurs murs dans les Caraïbes, La Parguera. Le long mur se poursuit sur 20— mile en parallèle à la côte et a une bonne variété de vie marine, de grandes éponges et de corail noir, vous pourrez y voir de passer des requins, des barracudas, et pour l’observateur, un monde animé en macro. Le mur a beaucoup de canyons de corail spectaculaire, monts sous-marins, des pinacles. Ne manquez surtout pas les endroits particuliers comme Fallen Rock, Cheminée et Old Buoy.

Sur la côte Est, vous trouverez quelques îles sœurs à Culebra et Vieques. Tous les deux ont une grande collection de mini-murs et les canyons, nager traversées et, plus particulièrement, une partie de la bioluminescence plus impressionnante dans le monde. Les sites de plongées ont en moyenne une profondeur de 40-60 pieds et plus de 100 pieds de savoir, et il ya plus de 50 plongées juste à côté de Culebra. Ne manquez pas Cayo Raton, Cayos Geniqui ou les grottes Geniqui. Off Vieques, Anchor Reef, Biplan, Crépuscule devraient tous être sur votre liste. Et assurez-vous de planifier une plongée de nuit. Pas de lumière nécessaire que vos mouvements vous auront enveloppée dans un halo de merveille

Végétation et vie marine- Près de 700 espèces de poissons habitent les récifs, les mangroves et les herbiers font parti de l’environnement de Puerto Rico. Le requin océanique et le requin soyeux rôdent dans le Passage Mona. Une variété de grognement et espèce de vivaneau , ainsi que des demoiselles, poissons perroquets et de labres sont communs sur les récifs.

Visibilité de l’eau- La visibilité se situe entre 50-160’

Température de l’eau- La température de l’eau varie entre 75°F /24°C durant l’hiver et 85°F/ 29°C durant l’été

Combinaison-Le port d’une combinaison se situe entre le shorty et le 5mm selon la fréquence et le nombre de plongées que vous ferez lors de votre séjour. Si entre 2-3 plongées par jour nous vous suggérons l’utilisation de la combinaison complète (Full wetsuit) et l’épaisseur sera à considérer si vous plongée sur une période de 5 jours ou plus surtout si vous plongez de nuit.

 

En savoir plus

Site de plongée

Voici quelques sites populaires

Île Desecheo, l’île est à environ 45 minutes de distance en bateau de Rincon (une destination de surf populaire) sur l’extrémité ouest de Puerto Rico. Son emplacement relativement isolé résulte une bonne santé de récifs vibrants. Un site de plongée, Candyland, est particulièrement bien nommé. Grottes et nager traversées sont d’autres caractéristiques populaires et la visibilité dépasse fréquemment 30 mètres / 100 pieds.
 Mona Island à environ 60 km / 40 miles au large de la côte ouest de Puerto Rico, l’île de Mona possède certaines des eaux les plus claires de la région avec une visibilité qui peut atteindre plus de 50 mètres / 165 pieds. Les récifs coralliens sont magnifiques, avec des cavernes et des parois verticales entourent l’île. Les grands pélagiques tels que les baleines, les dauphins et le marlin sont régulièrement vue et partagent l’espace avec la panoplie habituelle des espèces récifales. L’île elle-même,a été comparé aux Galapagos, grâce à son écosystème unique où l’iguane terrestre endémique qui peut atteindre une longueur d’un mètre / trois pieds. Vous devez préparer pour un long voyage en bateau à travers le Passage de Mona, mais rassurez-vous que ce site en vaut chaque minute.
Vieques Island, Vieques offre une eau claire avec des récifs coralliens et la possibilité de rencontrer avec des tortues, des raies aigle et dauphin. Une variété de sites de plongée signifie que les magasins de plongée PADI locales peuvent toujours trouver un endroit à l’abri parfait. Vieques et Culebra les îles voisines sont des endroits relativement relaxent et les plongeurs peuvent choisir soit de rester sur place sur la grande îles ou opter pour une plus longue (quelques heures) de voyage en bateau.
  La Parguera mieux connu pour sa baie bioluminescente, La Parguera est un petit village au sud-ouest de Puerto Rico avec une réputation comme un endroit de prédilection pour les sports nautiques en été. Une population de dinoflagellés réside et allume littéralement la baie de nuit en mettant sur un spectacle de bioluminescente quand on les dérange. Autres possibilités de plongée ici sont les récifs coralliens et les murs considérés par beaucoup comme le meilleur dans la région. Il y a aussi les îles de mangrove, qui tout en étant relativement peu profond, offrent aux plongeurs l’occasion d’interagir avec un casting différent et diversifié de caractères, mis en vedette par le lamantin.
   Escambron est le site de formation de plongée local le plus populaire de San Juan, il est un endroit idéal pour présenter ou actualiser les compétences de plongée rouillés avant de se diriger ailleurs. Il y a beaucoup à voir ici, mais la visibilité peut être affectée par la pluie et le mauvais temps.

 

En savoir plus

Informations Supplémentaires

Meilleur temps à visiter

Porto Rico présente un climat doux tout au long de l’année, avec des températures comprises entre 24 et 30°C la journée. La saison des ouragans, qui s’étend de mai à novembre, se traduit généralement par un temps plus chaud, plus humide et plus venteux, sans autres méfaits. Si vous allez dans les montagnes apportez un manteau car le temps y est plus frais.

Langue
Deux langues y sont officiels soient l’anglais et l’espagnole.

Monnaie

L’argent US est la monnaie officielle de Porto Rico

Comment s’y rendre

L’aéroport internationnal de San Juan Luis Muñoz Marín (SJU)

Electricité & internet

L’électricité est 120V 60 Hz . Une connexion Internet est disponible dans la plupart des cafés gratuitement et mais les hôtels des îles peuvent charger pour un accès internet.

Passeport & Visa & Immunisation

Le passeport Canadien est requis. Une taxe de départ de 5$US est incluse dans le prix du billet d’avion.. L’eau dans les hotels est de bonne qualité mais ailleurs dans le pays prenez des bouteilles d’eau. Aucun vaccin n’est obligatoire mais nous vous suggérons de visiter votre clinique voyage avant votre départ.

Location de voiture

La location d’une voiture constitue sans doute la meilleure formule pour explorer Porto Rico. Les agences de location internationales sont bien représentées sur l’île et vous trouverez de nombreux opérateurs locaux. Votre permis national est valable sur place. Notez que les comportements au volant sur l’île sont assez fantaisistes, mais relativement peu agressifs. Attention aussi aux panneaux de limitation de vitesse, indiqués en miles par heure, alors que les distances figurent en kilomètres. La conduite s’effectue sur le côté droit de la chaussée.

 

En savoir plus

 

Que faire d’autre

Visitez San Juan, la capital de Puerto Rico, surtout le vieux San Juan. Une randonnée dans la forêt tropicale jusqu’au pic El Yunque. Pour les amoureux de la spéléologie, vous pourrez escalader les rochers de Rio Camuy Cave Park. Attention seuls les plus expérimentés pourront s’aventurer sur ce site. Pour le novice qui désire voir ces merveilles, vous pourrez visiter Cueva Clara. Pour les amateurs d’Architecture, faites un tour à Ponce où près d’un demi-milliard de dollars a été consacré à la préservation du centre colonial de la deuxième ville de Porto Rico. Culebra cette petite île de 11kmx 6km abrite de belles plages et surtout Culebra National Wildlife Reserve qui assure la protection de plusieurs oiseaux marins et de site de reproduction de tortue. Pour les surfeurs, 2 iles sont à découvrir Rinçon et Patillas. À Patillas, vous pourrez faire du cheval tranquillement en regardant les superbes couchées de soleil.

 

En savoir plus